Rechercher
Explorer la ville

Explorer Genève avec le Choco Pass

Un Choco Pass doré pour accéder aux meilleures chocolateries de Genève

 

Amateurs de praline, de gianduja ou autre ganache, Genève Tourisme vous offre un ticket d’or pour un voyage tout en saveurs dans la véritable fabrique de chocolat qu’est Genève !

Quel enfant n’a pas rêvé de s’empiffrer dans une chocolaterie ? Quel gourmand n’a pas voulu mordiller dans ces bouchées si délicieusement emballées qui scintillent dans les vitrines des plus belles échoppes ? Genève Tourisme vous propose d’assouvir vos envies grâce à un sésame doré, le bien-nommé « Choco Pass», qui vous ouvrira grand les portes de quelques-uns des meilleurs artisans-chocolatiers de la ville.

Valable 24 heures, le Choco Pass vous emmène à la découverte des gourmandises qui ont fait la renommée de la ville : pavés genevois (des cubes de chocolat fondants saupoudrés de poudre de cacao), avelines, truffes à la double crème de Gruyère ou encore chocolats chauds Grand cru. Une poignée d’échoppes vous proposent ainsi de déguster ces pépites chocolatées ou de les emporter dans un petit paquet pour les picorer à votre guise, voire de faire quelques emplettes au passage puisque le Pass vous octroie également une remise de 10% sur vos achats !

Idéal pour les familles, le Pass s’adresse autant aux amateurs de confiseries expérimentés qu’aux enfants, puisqu’un « Choco Pass Kids » particulièrement avantageux (CHF 6) leur offre une sélection adaptée de délices cacaotés. La concentration de chocolatiers dans le centre-ville rend la visite aisée et le parcours se fait volontiers à pied, avec une courte traversée de la rade en mouette en prime, pour ceux qui le désirent.

Libre à vous de choisir où débuter votre chasse aux œufs, mais on vous conseille volontiers de démarrer par un chocolat chaud Grand cru à La Bonbonnière. Situé sur la rive gauche, non loin du Rond-point de Rive (rue Pierre Fatio 15), ce joli bar aux murs couleur caramel propose une sélection d’une trentaine de chocolats chauds, pour une teneur en cacao allant de 33% à 100%. La boisson s’accompagne d’une petite sélection de pralinés, d’oranges confites et, bien sûr, de pavés genevois.

À deux pas du bar, vous trouverez une autre prestigieuse enseigne genevoise, Du Rhône Chocolatier (rue du Rhône 118), dont on dit que les pavés étaient les préférés de Sir Winston Churchill. Le café-chocolatier primé en 2018 propose notamment un chocolat noir exclusif de Sao Tomé (63% de cacao), des « vagues du lac » parsemées de feuille d’or et d’argent ou encore des truffes alléchantes.

En face, ou presque, on tombe sur la petite échoppe de Stettler & Castrischer (rue du Rhône 69). Les experts du pavé genevois ont été récompensés en 1954 et continuent d’offrir des chocolats de qualité. La Maison Castrischer est par ailleurs connue pour ses Forêts Noires (non comprises dans la dégustation), dont la recette légendaire a fait le bonheur de plusieurs générations de Genevois-es et remonte à 1964. Les enfants craqueront notamment pour les noisettes croquantes…

Toujours dans les Rues Basses, où les boutiques haut-de-gamme côtoient les plus grandes marques internationales, on se dirige vers l’inévitable Favarger (rue de Rive 11), dont l’accueillant magasin mélange vieilles machines et univers boisé. On y picore partout des pépites de chocolat et, bien évidemment, les avelines qui ont fait le succès de la marque. La sélection y est particulièrement généreuse !

En suivant la rue de Rive, vous arrivez Place Longemalle où se niche la charmante boutique Zeller (place Longemalle 1), dont le savoir-faire artisanal et traditionnel ravit les papilles des petits et des grands depuis 1959. En plus des pavés genevois ou des orangettes, l’artisan chocolatier propose des « moules du lac » (une douceur en forme de moule fourrée à la mousse au chocolat et à la nougatine) ou des créations de saison. La terriblement mignonne souris au chocolat ne manquera pas de ravir les plus jeunes…

La suite de la dégustation se déroule sur la rive droite. On en profite donc pour prendre une mouette en direction des Pâquis pour une vue inoubliable de la rade. Partant du Molard, à côté du Jardin anglais et de sa célèbre horloge fleurie, le petit bateau à moteur jaune fend les eaux turquoise et passe sous le pont du Mont-Blanc pour rallier le quai du même nom.

Non loin du débarcadère du Mont-Blanc, on entre dans l’étincelante chocolaterie qu’est la bien-nommée Sweetzerland(rue du Mont-Blanc 5). Dans un écrin tendance tout en bois et en montagnes, l’échoppe propose des véritables « bijoux de chocolat », dont des truffes exceptionnelles au caramel beurre salé et sel des Alpes et des amandes enrobées de chocolat à tomber. Produits bio, sans alcool, sans huile de palme ni huile végétale, le maître chocolatier s’inscrit dans une approche moderne et engagée, tout en proposant des créations colorées et alléchantes.

Enfin, le nouveau-venu au centre-ville et dernier chocolatier sur l’itinéraire, Canonica (rue Rousseau 9), se trouve à trois minutes à pied. Fondée en 1948, l’enseigne repose à présent sur le savoir-faire du chef chocolatier Samuel Romagné, Lauréat du Grand Prix du Chocolat Artisanal de Genève en 2016, qui propose notamment un ganache chocolat noir classique (le « Canonica »), des « Cervin lait » (en forme de Cervin) ou encore des « bonbons fruits » – des chocolats moulés à la garniture fruitée et aux coloris flamboyants.

C’est donc un voyage gourmand au cœur de la tradition chocolatière de la Suisse que ce Choco Pass vous propose. À l’approche de Pâques, n’hésitez pas à partir à la découverte des maîtres de Genève : en famille, en couple ou solo, cette immersion dans l’histoire chocolatée de la ville fera de vous un fin connaisseur des spécialités genevoises et vous remplira l’esprit et le ventre de gourmandises inoubliables !

Vous pourriez aussi aimer